Candidat Extracommunautaire


 

PROCEDURE DE RECRUTEMENT DES CANDIDATS EXTRACOMMUNAUTAIRES REPONDANT AUX CONDITIONS PARTICULIERES DE SCOLARITE DE L’ARRETE DU 2 SEPTEMBRE 2015 - Articles 27 à 32

(le lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)
 
 

1/ Qui peut candidater

"Les titulaires d’un diplôme de masseur-kinésithérapeute ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute ou équivalent obtenu en dehors d’un État membre de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération suisse peuvent bénéficier d’une dispense partielle de scolarité pour l’obtention du diplôme État de masseur-kinésithérapeute, sous réserve de réussite à des épreuves de sélection. "

2/ Comment candidater

Pour candidater, il faut faire parvenir un dossier de candidature avec les pièces requises auprès de l'IFMK qui organise les épreuves de sélection.
Les épreuves pour 2023 seront organisées par l'IFMK de Grenoble
 
Une fois rempli, envoyer votre candidature à
IFPS - Département de Kinésithérapie du CHU de Grenoble Alpes, CS 10217, 38 043 GRENOBLE CEDEX 9
 
3/ Déroulement des épreuves
 
Les épreuves de sélection prévues à l'article 27 sont au nombre de trois :
- une épreuve d'admissibilité ;
- deux épreuves d'admission.
 
L'épreuve d'admissibilité consiste en une épreuve écrite et anonyme comportant cinq questions de culture générale devant permettre en particulier d'apprécier la maîtrise de la langue française par le candidat, ainsi que ses connaissances, prioritairement dans le domaine sanitaire et social.
Cette épreuve, d'une durée d'une heure trente, est notée sur 20 points.
Pour être admissible, le candidat doit obtenir à cette épreuve une note au moins égale à 10 sur 20.

Les candidats déclarés admissibles par le jury sont autorisés à se présenter aux épreuves d'admission consistant en une épreuve orale et une mise en situation pratique, organisées au cours d'une même séance.

- Épreuve orale,
D'une durée de trente minutes au maximum, elle consiste en un entretien en langue française.
Cette épreuve doit permettre d'apprécier le parcours professionnel et les motivations du candidat à partir de son dossier d'inscription. Elle est notée sur 20 points.
Les candidats sont sélectionnés par un jury composé du directeur de l'institut, d'un formateur et d'un professionnel accueillant des étudiants en stage et en exercice depuis au moins trois ans.

Épreuve de mise en situation pratique
Elle porte sur un sujet de rééducation appliqué à une situation clinique et consiste en :
- l'étude d'un cas clinique en rapport avec l'exercice professionnel masso-kinésithérapique, dont le sujet est tiré au sort par le candidat parmi les questions préparées par le jury ;
- la réalisation d'un examen clinique, d'un diagnostic et d'une intervention masso-kinésithérapique en lien avec le cas clinique, en salle de travaux pratiques.
Cette épreuve doit permettre au jury d'apprécier les connaissances, les capacités de compréhension et d'analyse d'une situation de soins donnée ainsi que les démarches et aptitudes techniques et pratiques du candidat.
D'une durée d'une heure trente au maximum, dont trente minutes de préparation, cette épreuve est notée sur 20 points et est évaluée par les mêmes membres du jury que l'épreuve orale. Une note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.
Pour pouvoir être admis dans un institut de formation en masso-kinésithérapie, les candidats doivent obtenir un total de points au moins égal à 30 sur 60 aux trois épreuves de sélection.

Nos partenaires