1ère année à l'Institut


Cette première année s'intègre dans le premier de cycle de formation à l'Institut (K1 et K2). Elle comprend 12 Unités d'enseignement (UE). Les 4 premières UE constituent les enseignements fondamentaux tels que la Santé publiques,les sciences humaines et sociales et les sciences de la vie. Les UE 6 et 7 assurent l'initiation aux sciences kiénsithérapiques. Les UE 8 à 12 représentent la formation aux apprentissages technologiques et pratiques. L'Ue 11 est cponsacrée aux stages cliniques.

Les enseignements sont dispensés soient au travers de cours magistraux ou de travaux dirigés. Une part importante de travail personnel est demandée à l'étudiant afin qu'il s'intègre et s'approprie la démarche d'acquisition de savoirs et de compétences. La nouvelle organisation du cursus intègre le temps de travail personnel nécessaire aux apprentissages. Cet aspect facilite la posture active de l'étudiant et invite le formateur à "orchestrer" ses séquences pédagogiques d'une façon innovante.Tous ces changements comportementaux font l'objet d'une explicitation et d'un travail avec le responsable pédagogique et la direction. Fidèle aux engagements généraux énoncés précédemment, l’IFMK considère que les UE 6 et 7  de première année constituent les pièces maitresses des apprentissages pratiques fondamentaux à acquérir durant le premier cycle de formation. De ce fait, les enseignements dispensés sont affinés et les modalités d’évaluation techniques redéfinies. Le niveau d’exigence est revalorisé afin d’amener l’étudiant à acquérir une gestuelle technologique suffisante en fin de premier cycle lui permettant un transfert de qualité sur les prises en charge dont il aura partiellement la charge durant les stages cliniques du deuxième cycle de formation.


Le premier axe est représenté par la maitrise technologique et gestuelle associée à une méthodologie de résolution de problème et à l’acquisition des savoirs théoriques fondamentaux qui permettront ultérieurement à l’étudiant de construire des prises en charge thérapeutiques pertinentes.

Le second axe du projet pédagogique de première année demeure l’acquisition de méthodes et d’outils capables d’appréhender la complexité d’un enseignement supérieur professionnalisant en alternance. Il est important, outre l’acquisition des savoirs théoriques fondamentaux, que l’étudiant s’engage dans un processus de production de savoirs. Ces productions écrites et/ou orales devront se fonder sur une méthodologie de recherche documentaire et d'analyse de la littérature. Ces productions erviront pour partie à l'évaluation et à la validation de certaines UE. Outre les vertus d'appropriation des connaisances ces productions facilitent aussi le travail de groupe, source de partage et de gestion des ressources humaines. En effet, les jeunes étudiants de première année issus d’un concours très sélectif, sont peu enclins au partage et à la complémentarité. C’est pourquoi ces travaux débutent dès le prmeier semestre.

Le troisième axe du projet de première année demeure l’acquisition des savoirs fondamentaux sur les méthodologies de démarche d’évaluation utilisables par le kinésithérapeute. Nous sommes convaincus que la mise en œuvre des éléments du processus d’évaluation clinique, tant au niveau du patient qu’au niveau des pratiques professionnelles, doit être précoce. Une large place est donnée à l’examen clinique, à la démarche et à la formation du masseur-kinésithérapeute. Par ailleurs, les différentes typologies de démarche d’évaluation sont développées (recherche, évaluation clinique, sciences humaines…)

Le dernier axe du projet est d’éclairer le parcours de professionnalisation de nos étudiants. Les éléments fondamentaux traités concernent l’identité professionnelle, la professionnalisation ainsi que les instances professionnelles (ordre professionnel, syndicat,…). Les efforts sont dispensés dans le cadre des UE 2 (scienes humaines et sociales) et 11 (stages cliniques). Deux stages cliniques d'une durée globale de 6 semaines sont organisés dans chacun des 2 semestres de première année.

Chaque étudiant bénéficie d'un tuteur référent qui lui permet de mieux appréhender tant les situations de stages cliniques rencontrées que les liens qu'il doit mettre en oeure avec les UE dispensées au sein de l'IFMK.

 

Evaluation et validation des UE :

Les UE de première année sont évaluées et soumises à validation. Les règles sont précisées dans les articles 9 à 14 de l'arrêté du 2 septembre 2015. 

 

Le cadencement, les volumes horaires et la valorisation de chaque UE en ECTS sont disponibles sur le lien ci joint :
 

MODULES ET VOLUMES HORAIRES K1

MODULEVOLUME HORAIRE
Module 1 Anatomie - Cinésiologie - Biomécanique - Anatomie palpatoire129h
Module 2 Physiologie52h
Module 3 Pathologies - Psychologie76h
Module 4 Technologie456h
Initiation gériatrie12h
Anglais20h
AFGSU12h
Evaluation17h
Travaux personnels physiologie35h
Stages initiation70h